jeudi 10 avril 2014

Au service des autres


Depuis quelques années déjà, je consacre du temps aux autres. A ma commune et à ses habitants plus précisément. Une expérience enrichissante que je souhaitais continuer, un engagement auquel je tenais.

Un seul dimanche électoral aura été nécessaire pour établir les nouveaux membres du conseil municipal. Nos concitoyens ont décidé ce jour-là de nous faire confiance une fois de plus.

Pendant six ans, je vais mettre une partie de mon temps au service des gens de mon village. Il y aura des conseils plus ou moins tardifs, des décisions à prendre,des commissions à représenter, des réunions à ne pas manquer, des rendez-vous improvisés et des enjeux à relever.

Mais ce n'est qu'une partie de mon engagement bénévole.

Parallèlement, je suis toujours membre de l'association locale dans laquelle je suis vice trésorière - et donc membre à part entière du bureau - ainsi que co-responsable de la bibliothèque. Dans cette association mon temps se partage entre l'organisation des manifestations, la distribution de tracts, les réunions, l'assemblée....

Une partie de ma vie est consacrée à ma famille, l'autre au bénévolat... C'est ainsi que je trouve mon équilibre.









 

5 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je trouve ça trés bien.

    C'est vraiment de bonnes initaitive

    RépondreSupprimer
  2. C'est important de s'investir dans la vie locale et sociale ! Bravo pour ton engagement.

    RépondreSupprimer
  3. Je trouve cela très bien si tu y est bien et si cela ne devient pas une obligation (tant pour toi que pour les autres).

    J'ai aussi, comme toi, participer et aider dans différentes structures. Dernièrement, j'avais même créer une association que n'a durée que deux années car je me suis vite rendue compte que malheureusement, les gens adhérents savent râler et réclamer mais surtout dire non quant il s'agit d'aider à leur tour. J'ai donc stopper l'aventure.

    A ce jour, les enfants sont grands, j'ai vieillis, est expérimenté avec plaisir mais aussi laisser des choses et des gens sur le bas côté de la route. Aujourd'hui, je pense un peu plus à moi car jusqu'à (encore maintenant) on ne le fait pas à mon encontre donc j'ai décidé de m'occuper de ma personne et de me faire enfin plaisir. Toujours à l'écoute mais ne répondant plus présente systématiquement.

    Bonne continuation à toi tant que cela t'épanouie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en effet , il faut savoir s’arrêter ...
      ;-))

      Supprimer

bienvenue et merci de faire de ce lieu, un lieu d échanges et de partage. Je précise toutefois, que j ai le dernier mot concernant la publication ou non de votre commentaire.