samedi 9 août 2014

Mise en conserve.

J'avais promis, en commentaire, d'expliquer ma façon de faire les conserves / bocaux. Comme il est plus facile de comprendre des explications lorsqu'il y a des photos, j'ai dégainé mon appareil photos lors de ma dernière session de préparation de bocaux.

CHOU FLEURS EN BOCAUX


Faire la cueillette au jardin 



Donner les feuilles / pieds au voisin, pour ses lapins ... 



Résultat de la cueillette. Il ne reste que deux choux fleurs dans le jardin. on les garde pour les manger frais. 



La première chose à faire est de nettoyer les légumes. Je coupe les choux en fleurette pour plus de simplicité.



Une fois nettoyés, les fleurettes sont lavées dans une eau additionnée de vinaigre. 



La quantité de fleurettes après le nettoyage / lavage. 




Cette recette de conserve nécessite de blanchir les choux fleurs. Pour cela, remplir un grand récipient d'eau puis chauffer jusqu'à ébullition. Lorsque l'eau bout, plonger des fleurettes dedans. Dés que l'eau se remet à bouillir, compter 5 minutes...



.. puis retirer les fleurettes. Faire de même pour toute la quantité de légume à mettre en conserve. 



Faire refroidir sur un linge propre. 




Profiter du refroidissement pour laver les bocaux.



Laver également les caoutchoucs.



Passons au choses sérieuses... Remplir les bocaux. Laisser de l'espace au dessus afin de pouvoir " noyer " le légume. 



Ajouter un 1/2 cuillère à café de sel.




Verser de l'eau dans le bocal jusqu'au trait de remplissage afin de noyer l'aliment. S'il n'y a pas de trait sur le bocal, laisser au moins 1 cm de vide au dessus. 




Mettre le caoutchouc.



Fermer le bocal. Faire de même jusqu'à ce qu'il n'y ai plus de fleurettes..



Ensuite préparer le stérilisateur dans un endroit où la stérilisation pourra se faire sans problème. Nous, nous mettons le stérilisateur sur un trépieds au garage. 



Mettre le support pour pas que les bocaux touchent le fond.



Mettre la première rangée de bocaux..



..Puis la deuxième.




Mettre en place les attaches pour éviter aux bocaux de s'entrechoquer pendant la cuisson.



Remplir le récipient d'eau en noyant la dernière rangée d'au moins 3 ou 4 cm.



Fermer le stérilisateur.



Mettre chauffer.



Faire monter la température à 100° .



Une fois à 100 °, ralentir un peu le feu et laisser bouillir 1 heure.
Au bout d'une heure, éteindre le feu et laisser refroidir l'ensemble avant d'ouvrir. 
Le soir ou le lendemain, sortir les bocaux du stérilisateur et vider l'eau ( la réutiliser c'est encore mieux !! ^^ )
Essuyer puis étiqueter les bocaux ainsi faits.



Entreposer.




Pour les personnes qui désirent se lancer dans l'aventure, il faut retenir que c'est simple de faire des bocaux. Ça prend du temps mais ce n'est pas compliqué !!












26 commentaires:

  1. très bien petite soeur, j'apporte mon grain de sel personnel si tu permets : je mets toujours les bocaux préparés à l'envers tu vois tout de suite si quelque chose c'est mal passé, il y a des fuites ça arrive parfois alors que tout a été fait dans les règles de l'art et avec les trognons des échalotes une ou deux PDT je fais du velouté et hop en bocaux . Ta réserve est bien jolie . as tu des tomates en Auvergne en Savoie des amis les ont arrachées en raison des maladies ,je vais être obligée d'en acheter pour faire du coulis.Lucette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lucette ,
      vrai , j'ai oublié de mentionner qu'il fallait vérifier l'étanchéité des bocaux avant de les ranger ... Heureusement que mes lecteurs sont là .. ;-))
      les tomates commencent ENFIN à mûrir ( sous serre!) et je vais pouvoir faire quelques bocaux de sauce tomates après la ratatouille..
      il m'arrive aussi de faire des bocaux de soupe ; c'est bien pratique ...
      ;-))

      Supprimer
  2. Merci! Ton explication est limpide! :-) J'irai faire un tour chez l'agriculteur du coin parce que le miens n'ont rien donné...ils sont d'ailleurs actuellement en fleurs! Bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ici, ce sont les brocolis qui ont fleuris avant que j'ai pu faire quelque chose grrrr !!
      ;-)

      Supprimer
  3. Dis donc, t'as pas lésiné sur les explications et les photos, super! Moi je rajouterais que le lendemain quand les bocaux sont froids je tire sur le couvercle comme si je voulais l'ouvrir pour vérifier que c'est bien pris. Si ça résiste c'est bon. Si le couvercle s'ouvre sans avoir besoin de forcer, il faut recommencer la stérilisation ne s'est pas faite correctement. J'adore voir des étagères remplies de bocaux maison, ça a un coté rassurant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. toi aussi tu as remarqué mon oubli ^^ ... entre les photos, la pratique, les explications... ça m'a pris du temps du coup j'ai zappé cette phase ...lol !!
      ;-))

      Supprimer
  4. Bonjour

    Je me suis posé la question plusieurs fois de comment on peut faire ses propres conserves en voyant tes bocaux et voilà que tu a ecrit un article à ce sujet😉
    merci de ns avoir fait tt montrer
    je ne me suis encore jamais lancé ds ce type de travaux et j espere pouvoir en faire dès que je ferais un potager
    Une question me turlipine tt de mm ou est ce qu on gagne de telle ustensile pr steriliser les bocaux et peut on le faire ds des marmites normales??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on peux acheter tout ce nécessaire dans les magasins de bricolage ou en jardinerie mais cela risque de revenir très très cher ; j'opterais à ta place l'option des vide greniers ; on y trouve des bocaux à la pelle et il m'arrive fréquemment d'y trouver des stérilisateurs ; a croire que les gens ne font plus de conserves ou qu'ils se débarrasse des affaires des grands parents qui eux en faisaient ........
      Pour stériliser il faut pouvoir lire la température alors je ne sais pas si tu pourrais utiliser une marmite normale
      .. mais si quelqu'un le fais sans problème je serais heureuse d'être contredite et que cette personne nous dise comment elle fait §
      ;-))

      Supprimer
  5. Bonjour, j'ai déjà tapé 2 commentaires, le premier est perdu , le deuxième par Gmail et je ne sais pas s'il est arrivé.Finalement j'ai mis anonyme parce que je ne savais pas faire autrement .

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ce blog que je lis régulièrement depuis juin . Les explications sont très claires. Peux-tu me dire avec quels légumes on peut utiliser cette technique et si la quantité de sel varie ou non selon les légumes . Peut-on mettre des poivrons en bocaux ? Chaque année je fais de la soupe aux courgettes et puis hop au congélateur . As -tu déjà fais des bocaux avec de la soupe ? Merci pour toutes les infos que l'on retrouve sur ce blog et pour toute la bonne humeur qui s'en dégage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ... ohh lala ça a l'air compliqué chez toi de poster un com .... ! ^^
      je mets la même quantité de sel dans presque tous les bocaux mais les recettes différent selon les légumes . Pour les haricots, par exemple, je ne les blanchis pas et je les stérilise 3 h à 100° ... Chaque légume / fruit a sa recette. Tu trouveras ces recettes et d'autres sur mon anciens blog ou en surfant sur le net...
      Je fais des bocaux de soupe de légumes ; je cuisine ma soupe normalement , je mouline et je la stérilise 1/2 h à 100°.
      Pour les poivrons, je ne sais pas !! je n'en cultive pas ...
      Merci à toi de venir me visiter..
      ;-))

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Tous les légumes peuvent être stérilisés et les fruits également. Certains par contre auront une texture pas top (suivant se que l'on veut en faire par la suite).
      Une autre façon de conserver les légumes, les faire blanchir, les mettre dans des bocaux lorsqu'ils sont froids, y ajouter des épices et recouvrir d'huile d'olive. C'est se que les grandes tantes faisaient en Italie dans la famille.
      Bonne journée

      Supprimer
  7. belles photos et belles explications j'adore voir tout ces bocaux alignés je trouve ça beau !!!! ce doit étre rassurant d'avoir une telle réserves ça demande beaucoup de courage pour l'avoir fait et vu faire par maman enfant nous possédions un grand jardin potager et verger et maman fesait des conserves et des confitures avec tout ce qu' elle produisait nous avions aussi une basse cour et des lapins et maman faisait tout; rien de chimique ni d'industriel elle n'achetais que le beurre le lait la farine le sucre et le café le basique quoi elle cuisinais beaucoup sur le feu de bois et notre plaisir étais de deviner ce qui se cuisait quand nous rentrions de l'école quel courage elle avais et nous étions 6 frères et soeurs !!! je revoie notre réserve grace a la tienne et c'est aussi pour ça que je t'admire petitesoeur tu es un modèle de courage et de nos jours c'est rare mais on y reviens doucement mais surement ! bisous j'arrète ma séance nostalgie mais merci encore de ce jolie partage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la nostalgie a du bon parfois .. ;-)
      j'ai "baigné" dans les conserves étant toute petite aussi car ma maman en faisait également; je crois que c'est à cause/grâce à cela qu'aujourd'hui j'en fais ..
      Oui, mes bocaux alignés me rassurent mais aujourd'hui je m'inquiète de savoir où les mettre ; je ne sais pas comment je me suis débrouillée cette année mais mes étagères sont pleines alors que je n'ai pas encore vidé tout mon jardin .. ^^
      merci à toi de ta présence ici !!
      bonne soirée à toi !
      :-))

      Supprimer
    2. Retour en arrière aussi pour moi. Elevée par mes gd parents, j'ai connu aussi les conserves, le jardin bien entendu, les bêtes que mon gd père allait chercher chez des connaissances ... l'herbe à lapin que nous allions ramasser ensemble et les champignons l'automne venue ..... que de bons souvenirs.
      Allez stop. Mais comme Maylen je trouve cela rassurant. Rassurant pour moi, le bois qui est sous son nouvel abri ... bravo à mon homme. Nous avons de quoi faire l'hiver, j'espère qu'il ne fera pas trop froid et que nous n'aurons pas besoin d'allumer la chaudière trop tôt, voir pas du tout, mais là il ne faut pas rêver.
      J'ai tiré un trait sur les conserves ou congélation cette année. Pas suffisamment de légumes.
      Par contre, nous avons mangé notre seule poire la semaine dernière. Il était tant car elle avait déjà un ver. Mais elle était très bonne je suis contente que nous ayons choisis cette variété. Mais aucun autre fruits à l'horizon.
      Bonne journée toutes.

      Supprimer
  8. Je n'en reviens pas Petitesoeur. Tu n'arrêtes jamais. Trouves tu le temps de dormir ? :) :) Tes explications sont super claires, détaillées, belles photos. Ton dynamisme est contagieux vu le nombre de commentaires. Encore merci à toi de ce lien entre nous qui te lisons . C'est sympa. Tu es un vrai Soleil. Surtout comme aujourd'hui, tempête sur le Nord, Orage et des trombes d'eau. Cave inondée mais bon il y a pire. Merci encore pour ta bonne humeur . Amie du Nord.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rassures toi je prends le temps de dormir .. LOL !! ^^
      ici les orages et pluies sont moins importantes que par chez toi ; nous ne sommes pas inondés mais le jardin n'aime pas trop ça quand même et si le vent continue ainsi nous n'aurons plus de fruits du tout, il fait tout tomber ;-(
      je t'envoie un peu de soleil virtuel
      à bientôt
      ;-))

      Supprimer
  9. Pour moi, voilà, avant hier soir, la grêle. Les tomates massacrées, les haricots, etc....On verra comment ce qui reste se conduira.Moi mes choux fleur, n'ont pas encore la pomme.merci encore pour ton blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quelle malchance !! je la redoute moi la grêle car je sais les dégâts qu'elle peut faire...
      j'espère que ton jardin s'en remettra quand même un peu
      :-))

      Supprimer
  10. Un grand merci petite soeur pour cet article extraordinaire c'est tout a fait ce que j'attendais.. Maintenant grace a toi j'ai decide de faire mes propres recoltes et d'agrandir notre potager pour recolter en plus grande quantite. Je n'ai plus qu'a m'organise pour que tout soit pret en 2015. Merci pour tout et tes partages sont toujours enrichissant.. Bisous de Vendee

    RépondreSupprimer
  11. Il faut décidément que j'investisse dans un stérilisateur... jusqu'ici j'utilise ce que j'ai (cocotte, couscoussier) mais impossible de traiter les bocaux au-dessus des 750ml...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est sûr que ça limite..mais cela t'a bien dépanné pour le moment..
      moi j'utilise des bocaux principalement de 1L, 3/4L, et 1/2L et là je m'inquiète un peu car j'ai presque épuisé ma reserve de bocaux vides .... et il reste pas mal de légumes au jardin ..

      ;-))

      Supprimer
  12. Ça fait rêver ton placard de conserves ! Ici nous n'avons aps de stérilisateur aussi avons nous essayer les haricots verts en saumure. L'as-tu déjà testé ? Bises, Lililila.

    RépondreSupprimer

bienvenue et merci de faire de ce lieu, un lieu d échanges et de partage. Je précise toutefois, que j ai le dernier mot concernant la publication ou non de votre commentaire.