vendredi 16 octobre 2015

gelée


J'ai accepté les coings que l'on m'avait amené. Notre cognassier est bien trop jeune pour pouvoir déjà profiter de ses fruits.

Je me suis donc lancée dans la préparation de gelée de coings. Une nouveauté pour moi. J'ai donc utilisé seulement la moitié des fruits.



J'ai pris un extracteur pour extraire le jus. J'ai mis autant de sucre que de kg de jus, mis à chauffer, remplis les verrines et obtenu cette .....




... Délicieuse gelée  !!! 


Comme il me reste des coings j'ai décidé de faire de la gelée de pomme / coing dés que j'aurai trouvé de nouvelles verrines ou petits bocaux.




22 commentaires:

  1. Compote pommes-coings, c'est extra aussi et les pâtes de fruits au coing, n'en parlons même pas !

    RépondreSupprimer
  2. Et faire de la pate de coings ensuite
    Voir ici ( c'est une de tes voisines ???)
    petit-coin-des-vosges.over-blog.com/article-la-pate-de-fruit-de-coing-facon-grand-mere-37533723.html

    Bon WE

    RépondreSupprimer
  3. Les coings c'est un vrai bonheur...
    Odeur subtile de fruits dans la cuisine
    Couleur sublime de la gelée

    Ai eu la chance qu'on m'en donne 2 fois ce moi-ci..
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai, ça sent bon dans la cuisine..
      ;-))

      Supprimer
  4. Peu de coings cette année mais j'espère faire quelques pots de gelées car c'est trop bon!!!
    Par contre je n'ai jamais réussi la pâte de coings...
    Bon w.e.
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'ai pas encore tenté la pâte de coing...^^
      ;-)

      Supprimer
  5. une fois où on m'en avait donné beaucoup, j'ai gardé quelques coings que j'ai coupés en gros morceaux et fait cuire sans aucun assaisonnement (pour pouvoir choisir comment les utiliser ensuite). je les ai congelés en petites quantités, cela s'accommode très bien avec de la viande blanche, j'avais trouvé des recettes sur marmit**
    Anne-Laure

    RépondreSupprimer
  6. Idem ici et coing poire miam. Pates de fruits aussi.

    RépondreSupprimer
  7. Cela me rappelle mon enfance, nous avions un cognassier
    et ma mère faisait de la gelée.
    Je n'en ai jamais mangé depuis lors.
    Bon week-end
    Mamylène

    RépondreSupprimer
  8. J'ai fais de la pate de coing, et la prochaine fois je ferai de la compote pomme coing, c'est une bonne idée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout le monde à l'air de faire de la pâte de coing.. est-ce si facile que cela ??
      ;-))

      Supprimer
  9. Pas de coings chez nous mais j'envisage d'en planter un le mois prochain,j'adore la gelée de coings et la compote pomme coing
    ;-). En même temps sur ce grand terrain que nous possédons puis 5 ans il n'y avait aucun abre fruité! Nous avons déjà planté 2 ppommiers 2 poiriers 1 prunier des framboisiers, groseilliers, cassissiers. Et à l'entrée de la cour mon mari a retiré tout une haie de tuillas qui étaient le long de la clôture de pales en ciment au mois de septembre et j'ai bien l'intention d'y planter des fruitiers en U à la place! En plus l'exposition est plein sud!

    Bon week-end.

    Magali

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le problème est qu'il faut longtemps avant d'avoir des fruits.. ça fait un moment déjà que le nôtre est planté mais toujours pas de fruits.. c'est frustrant ..
      ;-))

      Supprimer
    2. C'est peut être un problème de polainisation?

      Supprimer
  10. La pâte de coings se fait avec la pulpe que tu as récupérée (après avoir faut cuire et égoutté les coings pour récupérer le liquide ) tu mélanges pulpe sucre à 50/50 et tu fais cuire jusqu'à ce que la pate soit très compacte (lorsque tu passe la cuillère en bois dans la pâte qui cuit, tu dois faire un trait qui te laisse voir un instant le fond de la casserole) Tu étales ensuite à 1 ou 2cm d'épaisseur environ et tu laisses sécher...Plus tu attends plus la pâte sera sèche et "sucrée", chez nous on essaye d'en garder jusqu'à Noël, puisque ça fait partie des traditionnels "13 desserts" provencaux.
    Christiane

    RépondreSupprimer

bienvenue et merci de faire de ce lieu, un lieu d échanges et de partage. Je précise toutefois, que j ai le dernier mot concernant la publication ou non de votre commentaire.