vendredi 29 juillet 2016

Petits fruits bleus.



Nous avons trouvé un petit moment pour aller faire une petite cueillette dans les bois, pas loin de chez nous.
A trois, il nous a suffit d'une heure et demie pour récolter, à la main, un peu plus de 2,4 kg de petits fruits bleus.
Je parle bien sûr des brimbelles !!
ou myrtilles , si vous préférez....

La cadette en a mis un peu de côté pour nous faire un dessert très frais à base de fromage blanc.


1ère étape du dessert.


2ème et dernière étape. 

Le reste des fruits a été divisé en quatre et congelé.




On va essayer de trouvé un autre moment pour retourner à la cueillette.... 




Bonne fin de semaine à tou(te)s. 






14 commentaires:

  1. Wahou! quelle chance! Nous on a des myrtilles dans le jardin mais c'est un arbuste que j'ai planté, elles n'ont pas le même gout que les sauvages, mais c'est mieux que d'en acheter (hors de prix chez nous!)
    Nous avons aussi des mûres (très grosses mais pas le même goût que celles qu'on ramasse dans la nature) Mon petit fils s'est quand même régalé d'un yaourt fait maison avec des mûres du jardin.Ce sont ces petits bonheurs du quotidien qui me rendent heureuse pour la journée.
    Bon week end à tous et toutes.

    RépondreSupprimer
  2. Mess spécial pour ORCHIDEE : Félicitations. Je viens de consulter avec un peu de retard ton com. Comment s'appelle ce petit garçon? Non je dis ça parce qu'en ce moment on cherche des prénoms car je vais moi aussi être mamie :-)mais on ne sait pas encore si ce sera fille ou garçon.
    Bon si je me souviens bien c'est le premier, donc tu découvres ce grand bonheur ! Savoure! Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. Il se prénomme Renato. Et oui, nous allons en profiter un maximum.
      Pourvu qu'il aime la musique, les fleurs, les livres ... bon je m'égare.
      Et bravo à vous aussi pour ce nouveau petit bout qui va arriver. Il est vrai que les choses vont changer avec peut être plus de rapidité que prévu. Bonne nuit à toutes et tous et bonne semaine.

      Supprimer
  3. Si je peux me permettre, attention à l’echinococcose du renard. Il peut être porteur d’un taenia et ses larves sont dans les excréments du renard qui les dépose sur tout ces qui est à ras du sol, dont les myrtilles. Ces larves attaquent le foie de l’homme. Il est donc préférable de manger les myrtilles cuites que crues! Les larves ne résistent pas à la chaleur par contre, elles ne craignent pas le froid, ni la congélation. Prudence alors ...sans vouloir vous faire peur bien-sûr! Amicalement, Sabnic

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignorais totalement cela !

      Supprimer
    2. Ceci est malheureusement vrai pour toutes les baies dont mûres: on ne ramasse QUE celles en hauteur... donc pas de fraises des bois dans la nature...

      Supprimer
    3. Oui c'est vrai mon beau fils le dit toujours il est jardinier paysagiste c'est très courant et grave il parait alors prudence

      Supprimer
  4. Je n'ai découvert les myrtilles (vraies et fraîches) que cette année : excellent !

    RépondreSupprimer
  5. Bravo... quel plaisir cela sera que de les décongeler cet hiver. Et avec le souvenir de la cueillette en plus
    Ici ce sont les mûres que l'on attend avec impatience; on est allé en repérage
    Bonne semaine, à toi, aux tiens, à tes lectrices

    RépondreSupprimer
  6. Nous, on a ramassé quelques fraises des bois aperçues au cours de nos randonnées. Miam ! Un délice.

    RépondreSupprimer
  7. Bon appétit gentille famille !

    RépondreSupprimer
  8. Tout à fait d'accord avec le message de Sabnic. Ajoutons que cette maladie très grave mais à évolution lente est surtout présente chez nous dans les régions de l'Est. La cuisson est la meilleure méthode pour profiter de ces baies sans risque
    Nina

    RépondreSupprimer
  9. Il y a des fois où je me dis que c'est bien de ne pas aimer les fruits rouges ...

    RépondreSupprimer

bienvenue et merci de faire de ce lieu, un lieu d échanges et de partage. Je précise toutefois, que j ai le dernier mot concernant la publication ou non de votre commentaire.