lundi 24 octobre 2016

Réussir ses conserves.



Lorsque l'on entreprend de faire des bocaux, c'est, en plus de savoir ce que l'on mange vraiment, par souci d'économie et de non-gaspillage.
Alors, on ne veut pas que tout le travail effectué se solde par un échec.

Depuis que je me suis mise à préparer des bocaux pour ma famille, cela fait plus de quinze ans, je peux compter sur mes doigts le nombre de bocaux qui n'ont pas résisté à la stérilisation.

Voici ma méthode pour optimiser mes chances de réussite lorsque je fais des bocaux.


Je lave les bocaux et je ...



.. lave les rondelles de caoutchouc, qu'elles soient neuves ou de " seconde main" car , oui, je réutilise des rondelles qui m'ont déjà servi à faire des conserves. 



J'essuie les caoutchoucs et j'essuie le couvercle d'un premier bocal....



..ainsi que le bord du bocal. 



Je mets une rondelle puis...



 .. je mets un peu d'eau dans mon bocal. 



Et je teste l'étanchéité de mon contenant. 
S'il est étanche, je passe au suivant. J'essuie mon 2ème bocal, je mets le ...



.... caoutchouc, je le remplis avec l'eau qui a servi à tester mon 1er bocal, je retourne le tout au dessus de mon évier ( c'est plus prudent ) et ainsi de suite jusqu'au dernier bocal a utiliser. 
  


Voilà, mes bocaux prêts pour accueillir les dernières betteraves rouges du jardin.



Si un bocal n'est pas étanche :
  • je change de rondelle et refait le test. S'il est étanche je jette la première rondelle
  • si ce n'est pas une histoire de rondelle mais de mauvaise fermeture, je mets le bocal de côté en lui attachant un lien ( ceux qu'on trouve avec le sacs de congélation) et le répare plus tard ou m'en sers (en attendant la réparation) pour la congélation. 




Après la stérilisation, je vérifie à nouveau que le bocal est bien étanche, en essayant de l'ouvrir, avant de l'étiqueter et de le mettre dans ma réserve.

Ma méthode est appliquée à chaque bocal que j'utilise pour conserver mes aliments. 
Je l'ai appliquée 15 fois aujourd'hui et plus de 100 fois cette année...
C'est long et fastidieux mais gage de réussite.


Qui a dit que les conserves se préparaient en cinq minutes ??   ^^



15 commentaires:

  1. Je ne fais pas de conserves, mais je sais bien que c'est un vrai travail ! On ne peut que saluer ton courage.

    RépondreSupprimer
  2. Merci merci de tous ces conseils je veux me lancer mais j'attend d'être bien au clair et équipée j'ai acheté des bocaux en vide grenier et on m'a donné des rondelles mais de couleur rouge alors j'avais peur de l'étanchéité je voudrais savoir si tu stérilisé des plats cuisinés de la soupe ou des pâtés merci petite sœur d'être là et de répondre gentiment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je stérilise la soupe, et je fais des pâtés (je pourrais partager les recettes un de ces quatre matins...) mais je n'ai jamais préparé des plats en vue de les mettre en bocaux genre cassoulet, bourguignon ou autre..
      si quelqu'un en fait ce serait sympa qu'il ( ou elle ) partage sa recette..
      ;-))

      Supprimer
    2. Ho oui je veux bien les recettes merci d'être là bisous

      Supprimer
  3. J'ai fait quelques conserves au début de mon mariage (car une de mes tantes avait un superbe jardin) et effectivement je testais tous les bocaux APRES STERILISATION en les ouvrant et en vérifiant que la rondelle faisait bien son office de joint. C'est ainsi que mes tantes, mère, grand-mère me l'avait montré...
    Félicitations pour ce travail de tests; mais au moins tu en es sûre à 100% ensuite. Pour moi ce n'est pas du temps perdu
    Et puis ne dit-on pas 'Vite fait, mal fait !!!" ? Chez toi ce n'est pas le cas

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour petite sœur, merci des précieux conseils que tu nous as donné. Mes cinq bocaux de soupe sont faits. et bien faits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. super !! voilà de quoi avoir envie de continuer .. non ? ! ^^
      ;-))

      Supprimer
  5. La stérilisation des légumes et des fruits demande beaucoup de travail mais quand on prépare les repas, il suffit d,ouvrir le bocal!
    Pour les rondelles c,est bien de les faire
    cuire un peu dans l,eau bouillante pour bien les stériliser. Beau travail petite soeur!
    Mamylène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a du travail en préparation mais cela facilite , il est vrai, grandement les repas qui doivent être prêts rapidement . c'est comme dans beaucoup de domaine, c'est la préparation qui détermine le bon résultat ( ou le mauvais ...)
      ;-)

      Supprimer
  6. Bonsoir Petite Soeur. Vous dites que vous lavez bocaux et rondelles, ne faut-il pas les ébouillanter? C'est ce que je fais,puis je les retournes sur un torchon sans essuyer. C'est long et contraignant, celà use beaucoup de gaz, votre méthode, telle que vous la décrivez me semble plus rapide et tout aussi efficace!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne les ébouillante pas car, ça n'engage que moi, de toutes façons lors de la stérilisation ils sont d'office ébouillantés..
      ;-)

      Supprimer
  7. Alors alors ??? quelles conserves ??? J'aime bien lorsque vous faites une photo de votre réserve, je me répète, mais j'aime regarder ces jolis rayonnages colorés et bien rangés. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cette fois-là c'était les betteraves rouges et demain ,j'attaque les poireaux en bocaux..
      ;-))

      Supprimer

bienvenue et merci de faire de ce lieu, un lieu d échanges et de partage. Je précise toutefois, que j ai le dernier mot concernant la publication ou non de votre commentaire.