samedi 17 décembre 2016

Une bonne leçon



La vie m'a offert une bonne leçon cette semaine.

" Comment gérer ses dépenses sans carnet de chèques !! "

Oh la la !! Ce n'est pas si terrible diraient certains... En effet, ce n'est pas une si grande catastrophe mais cela demande de l'organisation car lorsque l'on vit avec un carnet de chèques, on peut se permettre une certaine " liberté ". Cette dernière étant encadrée par le budget mensuel.

Je tiens à signaler, également, que nous n'avons pas de carte de paiement. Ce qui complique un peu la situation. Ensuite, nous sommes à la mi-décembre et de ce fait, la plupart des factures sont payées et le compte est, comment dire, bientôt à sec ! ^^

Pour en rajouter, j'ai dû payer, en " liquide ", des examens médicaux d'un montant non prévu . Ok !! il y aura bien une partie de remboursée. Seulement, en attendant, ça fait un beau trou dans le budget.

La leçon aura été bénéfique non seulement pour moi mais aussi pour l'aîné puisque faire des courses avec uniquement de la monnaie demande de tout compter, au centime prés afin de pouvoir payer à la caisse. Payer par chèque lui demandait moins de " gymnastique du cerveau " ...

A mi-chemin de décembre, le compte n'est plus très loin de zéro .. heureusement que les achats de Noël sont déjà faits et que cette année Noël et Nouvel An seront calmement fêtés.



A tou(te)s , je souhaite une excellente fin de semaine et à celles/ceux qui le sont, de bonnes vacances.













22 commentaires:

  1. Bonjour ici le carnet de chèque n'est utilisé que pour le médical.le reste se fait généralement en liquide. Cela permet de mieux gérer le budget après il reste quand même la carte mais on essaye de ne la sortir que rarement ( pompeà essence, gros achats ). Les enfants( surtout les petits) ont tendance à nous sortir" c'est pas grave si c'est cher on peu prendre la carte magique " pour les plus jeunesla notion de compte en banque et de budget n'ai pas facile...
    Pour les plus grands cela permet de mieux visualiserl'argentqui part (toujours tropvite).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quand les enfants étaient plus petits ils disaient, lorsque l'on avait plus de sous: " va en chercher au distributeur! ils en ont à la banque " ils ne comprenaient pas encore que une fois le compte vide le distributeur ne pouvait plus t'en donner ...
      en y pensant ça me fait sourire...
      ;-)

      Supprimer
    2. L'apprentissage de la vérité de l'argent est à enseigner très vite
      Tant d'adultes croient encore cela, ou bien-sûr aiment à le croire.

      l'effet CB c'est l'effet "retard"
      On se leurre pendant ce laps de temps; c'est pourquoi j'ai choisi le retrait immédiat

      Supprimer
  2. Bravo c'est courageux petitesoeur, j'espère que tu réussiras à ne pas te mettre dans le rouge.

    Pour nous c'est catastrophique la fin d'année. Le pc nous à lâché après 5 ans de bons et loyaux services.
    J'ai été en arrêt, et je n'ai quasiment pas eu de revenus ce mois-ci. Heureusement j'ai de l'épargne de disponible.

    Quand les mois sont difficiles, je fais des enveloppes d'espèces pour payer les courses et les à coté. Par contre mon conjoint déteste cela.

    Bon courage

    RépondreSupprimer
  3. Moi,je vous admire de vivre sans carte de paiement car je crois que je ne pourrais pas m'en passer, non pas pour dépenser outre mesure, mais parce que je ne me sentirais pas en sécurité. Pourtant, c'est vrai qu'on maitrise mieux les dépenses quand on paye en espèces car c'est du concret. Bon, de toutes façons, je t'admire pour tout ce que tu as réalisé pour maintenir ton budget en équilibre sans jamais te décourager. Bravo! bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci !!
      moi , c'est justement le contraire de toi ; c'est sans carte de paiement que je me sens en sécurité .. ^^ parce que j'ai plus de maîtrise effectivement
      ;-))

      Supprimer
  4. Bonjour! Je connais bien les courses avec la calculette à la main... Mais je me dis toujours qu'il y a bien pire que nous. Du moment qu'on se contente de peu, on peut être heureux malgré la pauvreté. Il faut juste savoir savourer ce que l'on a et ne pas se lamenter de ce que l'on n'a pas. Et passer un Noël calmement fêté, mais entouré des siens, ça n'a pas de prix. Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  5. Citation trouvée dans un blog et tirée de Desperate Housewives " je déjà été fauchée mais je n'ai jamais été pauvre, parce que la pauvreté est un état d'esprit"
    C'est souvent vrai. Je ne parle pas évidement des personnes qui vivent dans la rue ou dans des conditions insalubres, qui se privent de manger etc ... Il y a de la vraie pauvreté en France hélas.
    Mais généralement, quand nos besoins de bases sont assurés (voir pyramide de Maslow), on se sent pauvre plus qu'on ne l'est. Prendre de la distance avec la société de consommation n'est pas toujours facile. Il faut se réjouir de ce que l'on a et non pas se plaindre de ce que l'on ne peut pas avoir. Faire la différence entre envies et besoins etc..
    Nous le savons toutes, mais ce n'est pas toujours facile.
    La famille et les amis n'ont pas de prix. Profitons des moments passés ensemble.
    Et bonnes fêtes de fin d'année à tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as complètement raison, il ne faut pas confondre pauvreté et misère. La pauvreté , on peut la choisir comme règle de vie (je connais quelqu'un qui l'a fait et qui a coutume de dire : "pourvu qu'on soit suffisamment riches pour vivre comme les pauvres") alors que la misère n'est pas un choix, on la subit. Joyeuses fêtes à tous.

      Supprimer
  6. Bonjour, comment allez vous ?
    J'ai toujours oscillé entre "je garde le carnet de chèque ... je ne prend plus la carte ... que du liquide ...". Et cela me convient.

    Cette fin d'année marque la décision de reprendre les enveloppes avec le liquide dont nous avons besoin (courses, essence).

    J'ai rangé la carte de retrait qui me servira en début de mois pour retirer le liquide pour faire mes enveloppes et (depuis longtemps) le chéquier ne sert qu'a payer les factures lorsque nous les recevons. Car j'ai annulé tout les prélèvements mensuels (SEPA ne me plait guère)depuis maintenant plus de deux années.

    Petite anecdote, la semaine dernière, j'arrive chez le véto pour acheter les croquettes de mes Loulous ... et là Paf, j'avais un peu oublié de prendre mon enveloppe, pas de carte ni chéquier (car rangés dans mon coffre) ... j'ai mis de côté et suis revenu le lendemain en rentrant du boulot.

    Il faut que j'anticipe de nouveau pour éviter de me retrouver comme une cruche à la caisse.

    Je vous souhaite à toutes et tous de passer de Bonnes fêtes de fin d'année. Pour cela sera tristounet, il faut partager entre les familles c'est la vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'anticipation est bien le maître mot lorsque l'on veut/ doit vivre sans CB ou chéquiers..
      ;-))

      Supprimer
  7. Cela devient dur de payer uniquement par chèque; il y a tant d'endroits où ils sont refusés !!! Surtout aux postes à essence

    Par contre je connais des commerçants qui préfèrent que l'on règle par chèque (moins coûteux pour eux en frais que la CB)

    L'argent liquide c'est effectivment la meilleure façon de rester dans les clous !!! Et c'est bon effectivement pour le cerveau aussi

    Bonne fin de soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est certain, il faut prévoir lorsque l'on vit sans CB. Pour l'essence : toujours faire le plein avant le week end parce que sinon c'est la cata ..
      ;-))

      Supprimer
  8. C'est marrant mais moi, je fonctionne carrément à l'opposé de vous. Je n'ai qu'une carte bancaire et plus de liquide du tout et depuis : je fais de sacrées économies ! Je paie toutes mes factures par carte bancaire sur internet donc économie du timbre par rapport à l'envoi d'un chèque et pas de déplacement pour aller jusqu'à la poste ou au distributeur de billet donc économie d'essence. Et si je me balade avec des piécettes dans un porte-monnaie, je ne peux pas m'empêcher d'acheter une crêpe à ma fille quand on va au parc, une glace quand on va à la plage, un ticket de tombola à un gamin qui vient sonner à la porte, le calendrier des pompiers, du facteur... etc. Quand on n'a que sa carte bancaire, toutes les petites dépenses comme ça sont inaccessibles car la plupart des magasins n'acceptent la carte qu'à partir de 10 ou 20 €, donc je dis désolée mais je n'ai pas de monnaie et hop : une économie de faite ! Je ne la sors que quand je fais mon plein d'essence ou que je remplie mon chariot au supermarché et je connais la somme limite, au pire je retire un ou 2 articles à la caisse quand j'ai mal calculé, et le tour est joué. Moi c'est la carte bancaire qui m'a sauvée des dépenses futiles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça parait contradictoire mais moi, non plus, je n'ai jamais de monnaie sur moi/à la maison . Je retire la somme exacte quand j'en ai besoin sinon je laisse les sous à la banque de peur, comme toi de la dépenser inutilement. Et comme il faut se déplacer pour le distributeur je ne retire pas tous les 5 minutes d'où pas d'argent = pas de sorties/achats =économies= je profites de mon chez moi

      ;-))

      Supprimer
  9. Et contrairement à vous, au lieu de retirer tout mon argent en liquide en début de mois, je transfère en début de mois tout mon argent sur mon livret d'épargne populaire (qui a un taux d'intérêt plus élevé) ou sur mon livret, sauf une somme "tampon" que je laisse sur mon compte courant. Et à chaque paiement de facture, de ticket de caisse... comme le prélèvement ne s'effectue que le lendemain ou surlendemain, je fais un virement entre mes comptes par internet, c'est gratuit et ça permet qu'il y ait le plus d'argent possible le plus longtemps possible sur le livret qui "rapporte" le plus (même s'il ne rapporte pas grand chose) et de gagner le plus d'intérêts possible en fin d'année.
    Avant, je laissais mon argent dormir sur mon compte courant, et je ne transférais que ce qui me restait en fin de mois sur mon livret, mais depuis que je fonctionne comme ça, les intérêts en fin d'année ont bien augmenté !

    RépondreSupprimer
  10. Les intérêts sont calculés par quinzaine donc il faut laisser la somme 15 jours complets ( mais pas n'importe quels 15 jours...). Si on retire la veille du jour J c'est perdu pour les intérêts. Il faut "mettre" l'argent avant le 1et ou le 15.
    Et pour les retraits c'est à faire le 2 ou le 16
    A vérifier auprès de sa propre banque

    Et puis ce fonctionnement qui est bon dans le principe, est à moduler en fonction du jour de "paie"; car tout le monde n'est pas payé en fin de mois... certains revenus arrivent vers le 5 du mois

    RépondreSupprimer
  11. Oui, la carte bancaire c'est un super outil ... mais il ne faut pas ignorer que ça a un coût non négligeable (à moins que certaines banques ne la facturent pas ?). Je ne vous parle même pas du jour où quelqu'un réussit à vous la pirater pour des achats sur le net et vous prend plus de 3200 euros (que vous n'avez pas!!!) sur votre compte ... certes, les assurances font bien leur travail et on est remboursés mais il se passe quand même une dizaine de jours où on est "coincés" et qui doit se charger de toutes les démarches ???
    En résumé, oui à la carte bancaire, mais elle a des inconvénients ...
    Quant au chéquier, je ne l'utilise moi aussi que très peu ... sans doute parce que j'ai une carte bancaire !
    J'ai toujours du liquide aussi "au cas où" ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai il y a toujours de faux frais avec la banque. c'est comme les comptes sur internet; cela a un coût . J'espère pouvoir m'en passer d'ici quelques années mais là tout de suite je ne me sens pas encore prête ; c'est si pratique pour faire des virements entre comptes et vérifier l'état de ces comptes justement .. un jour viendra..
      ;-))

      Supprimer
  12. Tout pareil que Julie et 300€ d'intérêt pour le pel cette année

    RépondreSupprimer

bienvenue et merci de faire de ce lieu, un lieu d échanges et de partage. Je précise toutefois, que j ai le dernier mot concernant la publication ou non de votre commentaire.