mardi 27 juin 2017

Végétarien ou pas .



Je ne sais pas si un jour je serai végétarienne mais le sujet m’intéresse beaucoup.
Il faut dire que, à la maison, même si la viande n'a pas complètement disparu des repas, elle est tout de même de moins en moins présente.

J'ai déjà dû vous le dire ; mon rêve serait de devenir quasi-autonome en nourriture ... d'où le potager et maintenant la permaculture ...... je dis "quasi" car je sais que je ne peux pas échapper à l'achat de sucre, huile, farine ou quel qu’autre matière première ( quoi que ...,?!) ..et le chocolat , surtout le chocolat !!!!...^^

C'est donc tout naturellement que ce livre (voir ci-dessous) s'est retrouvé dans mon sac en sortant de la bibliothèque mardi dernier.





Dans un des chapitres de ce livre, il est conseillé lorsque l'on veut devenir végétarien de lister nos plats végétariens favoris. Ces plats que l'on cuisine déjà sans se rendre compte forcément qu'ils ne contiennent pas de viande. 

Je me suis penchée sur la question et voici la liste qui en est ressorti :

  • pommes de terre en robe des champs et son chique
  • crêpes
  • pâtes au gruyère
  • pâtes à la crème
  • pâtes à la sauce tomate
  • chili sin carne
  • gratin de pommes de terre ou de pâtes
  • tartiflette sans lardons (spécialité fréquemment réalisée lorsque les placards sont vides)
  • semoule et ratatouille
  • salade composée
  • taboulé
  • œufs sur le plat avec les restes de légumes ou de féculents
  • gratin de chou fleur
  • feuilletés ou crêpes au fromage
  • pain perdu
  • quiche/tarte/cake aux oignons ou aux poireaux
  • pommes de terre réchauffées au four avec du fromage à raclette dessus
  • kneffle à la sauce tomate
  • pommes de terre à l'étouffée et sa salade de pissenlits aux oeufs


J'ai dû en oublier un ou deux en passant ... mais je me dis que le jour où je basculerai du côté obscur bon côté du végétarisme, j'aurai déjà une bonne base. 



Sans être végétarien, quels plats végétariens cuisinez-vous fréquemment ? 





39 commentaires:

  1. Tout d'abord, je ne pense pas qu'il y ait un bon côté du végétarisme ou un côté obscur du végétarisme. L'important c'est de faire ce qui nous plait et ce dont on a envie et besoin. Arrêtons de culpabiliser pour tout. Vive un bon steak de temps en temps. Le principal étant de ne pas abuser sur les quantités et la fréquence.
    Comme plats végétariens mangés régulièrement :
    Pâtes au saumon
    Pâtes aux poivrons et tomates
    Quiche au saumon et poivrons
    Quiche au thon et tomate
    Quiche aux poireaux et au chèvre
    Omelette riz ratatouille ou poivrade
    Soupe et tartines de fromage
    Oeufs à la coque
    Moules-frites
    Macédoine de légumes avec oeufs durs ou thon ou crabe
    Salade de harengs et pomme de terre
    Salade endive-noix-pomme-mimolette
    Asperges à la flamande (sauce vinaigrette citronnée mélangée à oeufs durs écrasés)
    Tarte au maroilles
    Avocat aux crevettes (pas souvent car c'est cher mais ma fille adore ça)
    Cake aux courgettes et au fromage de chèvre
    Artichauts à la vinaigrette
    Pizza aux fromages
    Voilà mes quelques idées...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faut que j’arrête de regarder "Stars wars" avec ma moitié, ça déteint sur mes notes ...lol!! bien sûr il n'y a ni bon ni mauvais côté a devenir végétarien ...^^ à chacun de fixer ses propres limites.
      en voilà une belle grande liste ..
      mais.. il me semblait que le poisson était considéré comme une viande et qu'il ne faisait pas partie des plats végétariens.. ai-je tord ?
      ;-)

      Supprimer
    2. Bravo Julie
      Pas de DIKTAT, ni de mode...
      Du bon sens...

      Se connaître soi-même, s'observer, écouter son corps, ses réactions.

      Et pourtant je suis très loin d'être égoïste

      Supprimer
    3. ça s'appelle le pesco-végétarisme pas de viande mais du poisson...http://www.cuisineaz.com/diaporamas/sortes-de-vegetarisme-1129/interne/1.aspx

      Supprimer
    4. Ben c'est justement là qu'est le problème. Je pense qu'il y a autant de végétarisme que de gens qui le pratique ! Va voir "végétarisme" sur Wikipedia, c'est très bien expliqué. Selon les religions, les régions du monde et les convictions personnels, il y a plusieurs types de végétarismes: avec ou sans oeufs, avec ou sans poissons, avec ou sans produits laitiers, avec ou sans champignons... par exemple, si tu deviens végétarienne pour lutter contre la maltraitance des animaux élevés en baterie, tu peux manger des poissons sauvages qui ne sont donc pas enfermés toute leur vie. Par contre si tu deviens végétarienne parce que tu ne veux pas tuer d'animal pour vivre, là tu n'en manges pas. Chacun fait selon ses principes. Il y a même le flexivégétarisme où il y a une consommation de viande occasionnelle...

      Supprimer
    5. Désolé mais votre 1er plat n'est pas végétarien car il contient du saumon, tout comme celui qui contient des crevettes. Et les fromages comme le maroille contient de la présure donc pas végé non plus.

      Supprimer
    6. Oups j'ai cliqué avant d'avoir fini. Si vous mangé de la viande de poisson et des fruits de mer vous êtes Pesco Végétarien(ne) mais pas Végétarien(ne).

      Supprimer
    7. Comme je le disais, il y a différentes sortes de végétarismes. Mais quand on ne mange plus rien d'origine animal, ça devient du végétalisme. Et quand on refuse tout produit issu de l'exploitation animale (comme les pulls en laine...ou les cosmétiques testés sur les animaux...) ça devient du veganisme.

      Supprimer
    8. Un peu de définition pour que tout soit clair et que personne ne se trompe dans ses propres choix :
      - Végétarisme : Régime alimentaire excluant toute chair animale (viande, poisson), mais qui admet en général la consommation d'aliments d'origine animale comme les œufs, le lait et les produits laitiers (fromage, yaourts).

      - Végétalisme : pratique alimentaire, ou, par extension, une pratique de consommation, excluant les produits animaux, aussi bien issus d'animaux morts (viande, poisson, crustacés, mollusques, gélatine, présure, ichtyocolle, cuir, etc. ) que d'animaux vivants (produits laitiers, œufs, laine, miel, etc.

      - Véganisme : Personne qui exclut de son alimentation tout produit d'origine animale (végétalien) et adopte un mode de vie respectueux des animaux (habillement, cosmétiques, loisirs...).

      Viennent ensuite, comme l'indique JulieM, les fléxivégétarien mais aussi le crudivorisme. Et il en existe bien d'autres (ou qui vont émerger) mais là on touche plus à des effets de mode et qui peuvent être une atteinte à la santé car basés pour perdre du poids.

      Bonne journée ... Du coup, vous allez cuisiner quoi ce soir ? Moi je bosse mais ce midi c'étais :
      - Salade d'endive rouge, poivrons R et V, oignon blanc, huile de pépin de raisin, vinaigre d'alcool et curry.
      - Galette de légumes (carottes, pommes de terre, petits pois).
      - Pain/fromage.
      - Melon.

      Supprimer
  2. Hyper génial ... je me penche la dessus demain ... étant végé moi même j'espère pouvoir te/vous donner des idées. Bonne nuit. Je rentre du boulot, il est 23h15 et je suis épuisée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère que ta nuit a été bonne . Ici c'était une nuit d'orages. Heureusement ce n'était pas violent et cela a fait du bien au jardin ..
      j'ai hâte de lire ta liste ..
      ;-))

      Supprimer
    2. Bonjour, nous attendions la pluie mais rien. Pas de dégât cela est bien.

      Je suis Végétarienne depuis maintenant un 10zaine d'année suite à des problèmes de santé mon alimentation à changé conjugué au dégoût, l'odeur (crue et cuite des viandes), la condition animal et l'idée de manger des cadavres m'ont vaccinées.

      Voici ma liste qui n'est pas une finalité puisque tout s'invente au quotidien. J'aime le mélange des cultures gustatives ainsi la palette est très large. Tous les légumes/fruits se mangent crus ou cuits, le choix est là.

      - A la maison, notre alimentation se compose de légumes, fruits, fromages sans présure, œufs, laits végétaux, féculents, le quinoa, les céréales (avoine, blé, millet, épeautre ...), les graines germées de tps en tps, pains non blanc si possible.
      - Tout est fait maison car (par exemple) certains gâteaux contiennent de la gélatine. Et tout ce qui est industriel est banni.
      - J'utilise de l'Agar-agar (mais doit être chauffé ++) ou le fructose des fruits suffit pour gélifier.
      - Le choix du lait végétal est personnel car nous pourrions prendre du lait animal mais mon mari fait du psoriasis et je ne le digère pas.
      - Et bien sûre légs/fruits de saison.
      - Les épices sont indispensables pour moi, les condiments, les herbes fraiches ou sèches, les moutardes en tout genre, huiles et vinaigres divers.

      Voici ma liste :
      - Gratins, flans, tartes, tourtes, pizza de légumes et de fruits.
      - Soupes, velouté, bouillon.
      - Salades composées avec légumineuses, légumes, œufs ou pas.
      - Légumes râpés crus ou cuits en cube pour les salades.
      - Oignons rouge/blanc au four.
      - Légumes farcis.
      - Ragoût, ratatouille, les confits de légumes.
      - Galettes de légumes/céréales avec/sans fromage.
      - Les légumineuses sous toutes les formes avec des légumes.
      - Œufs durs, au four, omelette ...
      - Raviolis aux fromages.
      - Pâtes, riz, quinoa, boulgour ... nature et/ou agrémentés de légumes.
      - Les ratatouilles froides ou chaudes.
      - Les tartines au four (ex :tranche de pain complet, badigeonner d'huile d'olive, tomates fines en rondelle, oignons confits rouge ou blanc, mozzarella ou pas).
      - Compote, marmelade de fruits et confits pour les fêtes.

      J'en oublie certainement, je ne sais si j'ai répondu à ta questions mais voilà notre alimentation végétarienne. Comme toute alimentation, elle doit être consommée de façon raisonnable et équilibrée pour éviter les carences. Mais si cela est fait intelligemment, il n'y aura pas de carences. J'ai commencé à réfléchir au véganisme mais je ne suis pas encore prête et je ne sais si cela se fera ou pas. C'est une tout autre démarche et cette alimentation doit être suivie de très près et consciencieusement pour éviter les carences en tout genre.

      J'ai un petit livre (par sa taille) mais qui fourmille de recettes sympas : "La cuisine végétarienne, variées, fraîche et délicieuse". Mais internet est là aussi pour nous faire découvrir d'autres façons de manger.

      Bonne découverte.

      Supprimer
  3. Bonjour, je ne suis pas vraiment végétarienne, mais mon compagnon si. De ce fait je ne cuisine de la viande que quand mes enfants viennent. Pour moi c'est peut-être deux tranches de jambon par semaine, quand j'y pense. Pour la cuisine, cela dépend de nos humeurs mais en été ce sont souvent des salades, il y a aussi toute la gamme des quiches aux légumes. Egalement les légumes farcis aux légumes et riz, que je faisais bien avant d'être branchée sur le sujet. J'aime bien la polenta aussi, facile et économique. Sur le site où tu faisais paraître tes ouvrages j'ai trouvé un livre de recettes que j'ai trouvé génial " la cuisine végétarienne" avec les produits du supermarché d'à côté", ou un titre approchant très bien et gratuit. Ils ont en particulier une recette de beignets de courgettes délicieux. En ce moment le site L 214, consacré à la défense des animaux, propose un programme "d'aide", avec plein de recettes et d'idées, qu'ils t'envoient par mail chaque jour, là c'est végan. J'ai une recette de couscous totalement végétal (végan) que j'ai mise au point après plusieurs tests et qui me satisfait. Nous y ajoutons des merguez végan faites maison, et franchement c'est délicieux. Ce que j'ai constaté à mon niveau c'est qu'après plus de vingt ans de soins médicaux pour des problèmes "d'arthrite" que je pensais ne jamais voir résolus, et qui provoquaient de telles douleurs que pendant un an je n'ai pratiquement pas pu sortir de chez moi, eh bien ces problèmes ont disparu quand je n'ai presque plus mangé de viande. Je n'y aurais jamais pensé, mais pour mon cas cela a été radical. Au début je n'y croyais pas, je supposais que c'était juste une rémission, mais non ... 16 ans après ça fonctionne toujours. Cela a été pour moi un effet inattendu, mais bienvenu tu l'imagines :). Mon frère médecin m'a dit qu'en fait je devais probablement souffrir d'une forme de goutte qui n'a pas été détectée aux examens. Belle journée, et belle aventure végétarienne :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vois de quel livre tu parles ..
      et merci pour le site de L 214 .. je vais aller voir cela
      ;-))

      Supprimer
    2. Je peux confirmer que de changer son alimentation peut avoir de belles conséquences sur les douleurs articulaires... les genoux pour moi...

      Supprimer
    3. Les médecins devraient être formés avec une option "Alimentation". Les aliments ne sont pas anodins à nos maux divers. Il est trop simple de prescrire et d'administrer des traitements médicamenteux alors que si l'on tenait compte de nos comportements alimentaires cela améliorerais certains désagréments, pathologies. Si effectivement, il n'y a pas d'amélioration là il faut une prescription. Chaque aliments à des répercutions sur l'organisme.

      J'aime beaucoup ce livre : "L'art de guérir par l'alimentation selon Hildegarde de Bingen : Recettes, traitements et régimes".

      Il y en a beaucoup d'autres et plus actuels donc 2 dont je ne retrouve plus le nom ... il faut que je retrouve cela.

      Supprimer
    4. Effectivement Hildegarde de Bingen ce n'est pas récent, mais cela prouve bien que la question a été posée depuis longtemps. Dommage la médecine ne semble pas trop s'intéresser à la question, mais à ce niveau je ne sais pas tout, et je suis certaine que ça va évoluer.

      Supprimer
    5. Cela dépend vraiment des médecins. Lorsque l'on voit et entend certaines(s) sur le sujet cela est désolant. Un infime % essaye d'allier alimentation et soins mais c'est vraiment pas gagné.

      Il faut voir comment les Diététiciennes(s) sont galvaudés dans la service hospitalier sans compter la non reconnaissance de leurs savoirs. Ou les médecins traitants qui ne conseillent pas leurs patientes(s) pour qu'ils ou elles voient un diététicien.

      Nous avons des cours bien plus poussés que les médecins qui prennent "l'option" alimentation. Après, ils peuvent approfondir.

      Je pense aussi que la méconnaissance y est pour quelque chose. Cela est bien dommage car lorsque des deux côtés l'envie de travailler ensemble est là et bien cela donne de bons résultats.

      Je suis une Fan d'Hildegarde de Bingen et ses recherches et conseils sont toujours d'actualité. Il faut bien sûr tenir compte de l'époque où elle a écrit tout ses ouvrages.

      Supprimer
    6. Pour les douleurs articulaires c'est plutôt l'arrêt des produits laitiers (qui génèrent beaucoup de déchets dans les articulations parce que nous les digérons mal ou pas du tout) qui aide à se sentir mieux :o)J'ai testé pour vous plus d'arthrose aux mains depuis 10 ans :o)Mais en cas de goutte non détectée ce qui me semble curieux c'est effectivement le gras qu'il faut chasser c'est à dire aussi le gras caché de la viande rouge en particulier :o)

      Supprimer
    7. C'est l'ostéo et le chiro qui ont indiqués à mon mari de stopper les produits laitiers car cela entretenait son psoriasisme.

      Supprimer
    8. Et ils ont bien raison :o)

      Supprimer
    9. Le lait supprimé pour les adultes règlent les problèmes de sinus... Exemple vécu par mon fils aîné (sur les conseils de sa mère !!!!!)

      Supprimer
  4. Bonjour! Je n'ai jamais mangé beaucoup de viande et là, j'en mange de moins en moins. Il y a les légumes farcis au riz par exemple, des cakes salés, les one pan pasta, quiches, pizzas, etc... Il y tellement de recettes qu'il suffit juste de modifier légèrement pour les rendre végétariennes. Et comme je mange souvent seule... je me lâche! mdr! Bonne continuation! biz!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, quand on mange seule c'est plus facile mais quand il faut nourrir toute la famille difficile de contenter tout le monde .. surtout quand les autres membres aiment bien la viande ^^

      Supprimer
  5. Je ne suis pas végétarienne, mais la viande disparait peu à peu de mon assiette. Savoir que des animaux sont tués pour me nourrir m'est de plus en plus pénible. Surtout que l'on peut très bien se nourrir différemment. Mes poules (que l'on ne mange pas, même lorsqu'elles ne pondent plus) nous donnent de bons oeufs, le potager dont mon mari s'occupe journellement nous fournit en légumes, nos différents arbres fruitiers sont généreux à chaque saison... Votre liste de plats est intéressante. J'y ajouterai volontiers les salades de riz composées, les soupes, les galettes de pommes de terre, les fajitas que l'on garni de petits légumes et de sauces "maison".... En fait il y a de multiples combinaisons possibles. Il suffit de laisser place à son imagination.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faut que je teste les fajitas..^^

      Supprimer
    2. Juste une peite remarque:
      si je décide de moins manger de viande ce n'est pas QUE par respect envers les animaux...
      C'est surtout parce que je suis convaincue que ce n'est PAS BON pour moi, pour les artères pour mon coeur, pour mes intestins...
      La viande rouge avait été bannie de nos menus car je ne la digérais plus du tout ( comme la salade en sachet du reste... mais rien à voir...).
      La viande blanche passait beaucoup mieux lors de la digestion.
      Maintenant pratiquement plus de viande sauf lors de certains WE. Confort de mes intestins et de notre porte-monnaie.

      Pas végétarienne mais une personne qui observe et écoute son corps ( qui vieillit aussi et réagit de manière différente...)

      Supprimer
  6. Salade composées en été ( sans jambon, saucisses)
    Plats de légumineuses été comme hiver

    Gratins de légumes, ratatouilles diverses
    Jus de légumes, soupes chaudes et froides

    Salade de fruits, sorbets

    RépondreSupprimer
  7. Je me rends compte que je mange assez peu de viande (mais un peu quand même !), je privilégie les recettes de :
    pizza/cake/quiche aux légumes et fromage,
    les salades de crudités,
    les oeufs sous toute leurs forme,
    les pommes de terre sous toutes leurs formes (en galette avec de la cancoillotte, accompagnées de légumes, miam !)...
    C'est déjà ça ! Et pas mal de soupe en hiver !
    Bon mercredi 😊

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,
    pour ma part je ne suis pas végétarienne ( encore), mais grâce à ton blog, j'ai découvert au hasard des commentaires de tes autres lectrices le site de " La fée Stéphanie". Elle cuisine végan. Je suis accro depuis, à ton blog, et au sien.
    Mon fils aîné est végétarien, la fiancée de mon dernier-né est de confession musulmane.
    Alors, les recettes de " La fée Stéphanie" sont une mine pour moi, quand, j'ai tout mon petit monde à la maison.
    Ainsi, tout-le-monde mange la même chose.
    Petit à petit, le contenu de mon placard à provisions change. J'achète de moins en moins de viande, de poisson et d’œufs.
    Pour l'instant, je tâtonne, mais l'expérience est intéressante.
    Ce qui ne m'empêche pas de faire une carbonara ( lardons / œufs) de temps en temps, mais de plus en plus rarement, je dois le dire.
    MartineL

    PS : mon mari et moi, nous régalons désormais de tofu à l'ail des ours ou bien de steaks de tofu curry-ananas, ce qui nous étonne nous-mêmes!!!

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Petite Sœur,
    perso, cela va faire un an que je suis végétarienne (plus de viande ni de poisson). Perso, c'est la souffrance animale qui a été mon déclic. L214 fait un sacré bon boulot de prise de conscience!!!
    Je n'ai eu aucun mal à arrêter tout cela; je remplace par des légumes secs, des noix.... et un peu plus de produits laitiers et d'oeufs.
    C'est là que le bas blesse: je supporte de moins en moins d'imaginer les vaches inséminées, leurs petits enlevés, pour être des usines à lait... Et que dire des poussins tués (et de quelle façon!) parce que ce sont des mâles....)
    Bref, j'aimerais devenir végétaliennes, mais là, attention aux carences!!!! Pour le moment, je me renseigne, je passe un peu vers le lait et la crème de soja, mais... pas évident!.....
    Pascale, de Nancy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      J'ai remplacé le lait animal pour les laits végétaux (plus de choix), ils ont chacun des propriétés différentes et des goûts différents. Une fonction particulière en cuisine également.

      Pour les protéines qu'apportent les fromages, yaourts, œufs, ils peuvent être remplacés par les légumineuses. J'utilise aussi les crèmes, mais j'ai abandonné le soja (sauf pour yaourt soja nature de temps en temps. Je prend des "crème d'avoine, d'épeautre" pour la cuisine.

      Attention au soja, avec douceur, car il agit sur le dérèglement hormonal et le disfonctionnement de la thyroïde.

      Mais comme tout autre chose, il faut en manger sans en abuser. Varier ses apports pour éviter ainsi les carences. Surveiller et équilibrer son alimentation et ses apports (protéines, lipides, glucides) ... je ne vous apprend rien. Ne négligez pas non plus vos apports en vitamines et autres.

      Bonnes recherches et lectures.

      Supprimer
  10. Ici un plat végétalien qui passe bien, c'est un curry de lentille assez liquide servi en sauce sur du riz.
    Ca a du gout, et c'est sympa à manger! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un plat avec des lentilles fait l'autre jour :
      - 150 g de lentilles blondes cuites nature.
      - sel, poivre, épices cumin. Huile de noix ou noisettes, vinaigre d'alcool.
      - 1 pommes granny Smith en cube.
      - 1 tomate en cube sans la pulpe.
      - 10 cerneau de noix (ou noisettes) concassées grossièrement pour le croquant.
      - 1 poignet de raisin sec.
      Bonne appétit.

      Supprimer
    2. J'ai oublié un oignon blanc ou rouge ciselé.

      Supprimer
  11. merci à vous pour :
    les idées
    les infos
    les explications
    ....

    bonne journée !!
    ;-))

    RépondreSupprimer
  12. C'est un article très intéressants et les commentaires le sont tout autant :)

    Pour les aspirants végétariens, il y a aussi "CherryPepper" sur Youtube qui propose plein de vidéos. Elle et sa famille sont végan, mais qui peut le plus peut le moins et les idées de recettes sont souvent très simples !! Sur FB il y a plein de groupe d'entraide aussi, c'est important de se faire aider !

    Le repas d'hier : salade piémontaise (pdt/tomate/cornichon/mayo) + concombre + fromage + pastèque/fraises/framboises/mûres en dessert (et du pain complet pour saucer la salade :)))

    RépondreSupprimer
  13. Sympa ce livre, je vais me le noter ! Je ne suis pas végétarienne, mais comme vous le sujet m'intéresse. Mais c'est bizarre et sans doute dû à l'éducation culinaire qu'on reçoit, mais j'ai encore du mal à m'imaginer manger sans viande !
    Pourtant ça m'arrive sans même y faire attention avec un de mes plats favoris : raviolis frais aux épinards, sauce Roquefort, crème et champignons. C'est végétarien non ?? Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  14. J'essaie d'éviter au maximum la consommation de boeuf et de porc.
    Je fais de plus en plus de plats sans viande ( lasagnes de courgettes, lasagnes de carottes, quenelles sans viande) et je ne mange pas de viande le soir.
    Voilà ma façon de faire

    RépondreSupprimer

bienvenue et merci de faire de ce lieu, un lieu d échanges et de partage. Je précise toutefois, que j ai le dernier mot concernant la publication ou non de votre commentaire.