lundi 24 juillet 2017

Et moi dans tout ça ?



Partout, autour de nous, ou un peu plus loin, poussent des idées de plus en plus "vertes". Chacun fait ses petits gestes pour la planète du mieux qu'il peut.
Parmi nous, certains voient plus grand, avec parfois peu de moyens, et c'est très encourageant...



" Et moi ? 
je fais quoi ? " 

Et bien ma modeste participation se limite à vous faire découvrir ce qui se passe ailleurs ou ici, près de chez nous. Vous faire prendre conscience, si ce n'est pas déjà fait, qu'on peut, à notre niveau, être acteur et que rien n'est impossible à celles et ceux qui sont motivé(e)s dans leur choix. 




Demain commence aujourd'hui..... 
et comme aujourd'hui, c'est lundi, je vous souhaite une semaine un peu plus verte qu'à l'accoutumée ...


à bientôt 





13 commentaires:

  1. Eh oui, chacun à notre façon nous essayons d'agir de façon positive pour les générations qui nous succèderont... Belle semaine à toi et à tes aminautes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, du mieux qu'on peut mais parfois je me dis que je pourrais faire plus ..^^

      Supprimer
  2. des personnes extraordinaires dont on parle trop peu, on préfère nous bassiner de vedettes du foot ou de téléréalité ....tu fais toi "ta part du colibri" et si tout le monde s'y met à son échelle c'est déja merveilleux.bonne semaine (ici ciel et temperatures d'automne).agnès

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pluie pluie pluie ... ce n'est pas mieux par ici ...^^

      Supprimer
  3. Bonjour et merci encore pour ces partages. Je prendrais le temps de regarder ... en fin de semaine quand le boulot me lâchera pour 2 jours.

    Ton article me fait penser que je (nous ?) ne prend pas assez le temps de me poser et de me demander "Que fais je de ma vie ? et pourquoi ?".

    Il serait temps que je prenne une feuille de papier pour y noter se que je (nous) réalise, ce qui est en cours et mes rêves à venir.

    Bonne semaine à toutes et tous. Je me prépare, nous récupérons notre Tilou pour la journée. A bientôt.

    RépondreSupprimer
  4. De bonnes ondes, voila ce que tu nous fais partager au quotidien: c'est l'essentiel! Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est plutôt à moi de vous remercier tous de me lire .. ^^
      je suis heureuse en tout cas de vous transmettre ma bonne énergie
      ;-))

      Supprimer
  5. Si on compte hier dimanche comme le début de la semaine, alors, voilà : on a commencé la construction de l'enclos du poulailler !
    Il ne reste "que" le grillage et la porte à poser. Et après, à nous les poulettes, le lapin, et le cochon d'inde pour Monsieur qui sinon ronchonnera !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu commence très bien ta semaine du coup !! bravo à vous !!
      ;-))

      Supprimer
  6. Ce qui est intéressant pour l'article sur le village de Wildpoldsried, ce sont les commen taires.
    Tout n'est pas tout rose ou tout noir...
    En France il existe aussi des possibilités. Par exemple notre village de moins de 2000 hab. suite l'Agenda 21 en 2014 (qui s'en souvient encore ?) y a adhéré et a pris des initiatives: plus de produits pour désherber depuis quelques années déjà, moins de pollution d'éclairage la nuit, double vitrages dans écoles, mairie, changement du système de chauffage également.
    Mais il y a toujours des personnes pour critiquer: "mauvaises herbes" dans les allées du cimetière, rue plus éclairées pour des retours à minuit...
    Ce qu'il faut faire c'est faire de la pédagogie pour que le plus grand nombre comprenne et adhère... accepte et participeà son échelle !

    Et une dernière remarque même si elle est un peu "hors sujet": en Allemagne il n'y a ni crèches ni école maternelle; les femmes doivent choisir entre travail ou enfants. Et leur population vieillit, vieillit....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est bien dommage pour un pays que le travail prime au détriment du renouvellement de la population. Je ne sais pas si les mères au foyer sont aidées en Allemagne mais contre le vieillissement de la population ce serait une solution pour permettre à celles qui le désirent d'avoir et d'élever leurs enfants

      ^^

      Supprimer
    2. Le nom qui est donné (en Allemagne) aux femmes qui choisissent de travailler est : Les mères corbeaux ... quelle dévalorisation pour faire culpabiliser celles qui font des choix.

      Supprimer

bienvenue et merci de faire de ce lieu, un lieu d échanges et de partage. Je précise toutefois, que j ai le dernier mot concernant la publication ou non de votre commentaire.